Durée de cicatrisation (moyenne constatée, des disparités importantes pouvant être constatées en fonction des individus) :

  • Langue : 1 mois
  • Lobe : 2 mois
  • Labret : 2 à 3 mois
  • Joue : 3 à 6 mois
  • Narine : 3 à 6 mois
  • Septum : 3 à 6 mois
  • Arcade : 2 à 3 mois
  • Filet : 1 mois
  • Cartilage : 6 à 9 mois
  • Téton : 3 à 6 mois
  • Nombril : 4 à 9 mois
  • Surface : 6 à 9 mois
  • Micro Dermal : 4 à 8 mois
  • Bridge : 3 à 4 mois

Prendre soin de votre piercing

Une bonne hygiène est la première condition d’une bonne cicatrisation. Vous ne pouvez toucher votre piercing qu’après vous être soigneusement nettoyé les mains. Lorsque vous effectuez votre premier soin, nous vous recommandons d’être en position assise et adossé pour éviter de tomber en cas de malaise éventuel. Nettoyage à effectuer matin et soir pendant toute la période de cicatrisation.

Nettoyez votre piercing : faites mousser une petite noisette de savon doux (ph neutre) de type Septivon, Sanex, Saforelle, … et ramenez la mousse sur la zone percée.

Pressez le long de votre piercing pour en faire sortir d’éventuelles sécrétions et faites tourner l’anneau. Rincez avec du sérum physiologique et séchez avec une compresse de gaze.

Désinfection de votre piercing

A effectuer 2 fois par jour pendant un mois.

Lorsque votre piercing est propre, désinfectez-le avec une solution antiseptique non alcoolisée de type Diaseptil, Biseptine, …

Soin spécifique à l’intérieur de la bouche : langue, lèvre, …

Après chaque repas, brossez-vous soigneusement les dents puis faites un bain de bouche avec une solution antiseptique sans alcool et diluée avec de l’eau pendant une quinzaine de jours.

Vous pouvez également appliquer de la glace pendant les premiers jours. Consommez des aliments ne nécessitant pas un masticage. Coupez en petits morceaux vos aliments est une excellente alternative aux purées. Evitez les épices, l’alcool, les rapports buccaux et les anti-inflammatoires.

L’inflammation

Suite à l’intervention, une légère inflammation va se produire. Celle-ci doit se résorber rapidement.

Si, malgré votre assiduité à réaliser vos soins, une inflammation et une douleur persistaient, venez nous revoir rapidement : il peut s’agir d’une infection.

NB : la période d’inflammation ne correspond pas à la période de cicatrisation.

L’allergie

Nous utilisons pour nos piercing des matières présentant une biocompatibilité élevée (titane, bioflex). Cependant, quelques rares cas d’allergie peuvent survenir. Le piercing présente alors une rougeur et des sécrétions importantes. En général, il s’agit d’allergies aux produits antiseptiques utilisés pour les soins : la solution est simple et rapide, il suffit de changer la nature de l’antiseptique.

Une utilisation prolongée des antiseptiques crée des allergies et rend la peau atopique (sèche).

Favoriser la cicatrisation

Une cure de zinc ou de magnésium peut favoriser la cicatrisation. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Mais avant tout, une bonne hygiène de vie, sommeil et alimentation variée sont essentiels.

Les interdictions

Ne touchez pas votre piercing durant la journée, surtout sans se laver les mains avant. N’enlevez jamais votre bijoux avant la cicatrisation complète.

Ne mettez en contact votre piercing qu’avec des vêtements en coton, évitez les matières synthétiques. Utilisez des vêtements propres et amples : ne compressez jamais votre piercing. Laissez-le respirer !

Ce que votre piercing n’aime pas

  • les chocs et les frottements
  • le coton et les cotons-tiges qui laissent des fibres
  • les savons parfumés, les solutions à bases d’alcool, les produits de maquillage
  • les zones à risque de contamination bactérienne tels que bains, piscines, saunas, hammams, cabine à UV…